En partage et publics fragiles

L’association Vu d’un Oeuf à mis en place différents ateliers en direction des personnes en situation de handicap, âgées, en difficultés ou encore dans le milieu carcéral.

SUMMER MEUSE TOUR DES FOUDRE ROCKEUR – 2019 

La première date des Foudre Rockeur pour ce Summer Meuse Tour a eu lieu à La Faillote  au Rozelier à proximité de Verdun. Une prestation énergique et efficace qui a permis aux Foudre d’expérimenter leurs changements de formation avec l’arrivée de la  nouvelle chanteuse. Une heure de set où ceux-ci ont joué les reprises phares de leur répertoire avec par exemple « et moi et moi » de Jacques Dutronc ainsi que la reprise française de « T.N.T. » d’AC/DC.  Tout ceci agrémenté par leurs propres compositions, les Foudre Rockeur nous ont offert une soirée riche pour nos oreilles qui attendent à présent la prochaine date de la tournée !

Retour en images sur cette prestation :


ATELIER DANSE AU CENTRE DE DÉTENTION DE MONTMEDY DURANT LE MOIS DE MAI – 2018

Au centre de détention, nous avons mis en place des ateliers de danse et de mouvements pour sensibiliser les détenus à leurs corps, leurs sensations, aux mouvements et à la mise en scène poétique de celui-ci. Cet atelier vise aussi à proposer une activité artistique et ludique pour peut-être appréhender autrement leur incarcération, interroger leur vision de la notion même de liberté qui peut s’incarner par une liberté spirituelle. Cette intervention encourage ces personnes à vivre ces instants comme un moment de création et de retour vers soi.

Nicolas Lanier: chorégraphe

Prison


LA TRAVERSÉE
Tirailleurs, migrants, demandeurs d’asile : on est quoi au juste ?

Avec l’Amatrami (Association Meusienne des travailleurs migrants), Vu D’un Oeuf mène un projet sur le thème de la traversée… Comme une mise en écho entre les tirailleurs sénégalais qui ont traversé la mer pour combattre à Verdun en 1917 et les migrants d’aujourd’hui, des champs de bataille à l’Afrique, de l’Afrique aux portes de l’Europe. Emotions fortes et échanges intenses ont été au programme. Un projet soutenu par la Mission Histoire dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale.

Les intervenants
Eric Delacroix, sculpteur
Emmanuelle Pellegrini : Poésie-action-improvisation
Et les animateurs et bénévole de l’Amatrami : Dominique Dautel, Khadija, Huguette…


LES DEBUTS DE FOUDRE ROCKEUR – 2016

Un groupe de rock qui répète dans un garage sur des reprises et des compos : tel était le rêve de certains résidants de l’Adapei de la Meuse. Ces sept garçons ont baptisé leur groupe « Foudre Rockeur » et réalisent leur rêve. Une chorale accompagne cette nouvelle aventure en partage avec des enfants d’une école primaire.

Objectifs généraux
* Les objectifs d’ouverture à travers la pratique artistique ne sont pas un vain mot. Il ne s’agit pas ici de faire de l’animation, car ça n’est pas la mission des artistes, mais plutôt de susciter et de mobiliser des compétences. Tous les participants impliqués ayant par ailleurs le même postulat de départ et n’ayant pas de « recette » toute faite pour y parvenir. Les artistes devront donc s’adapter au public et à leur capacité.
* La capacité de prendre des décisions pour soi, le bien-être, l’ouverture au monde extérieur, la mixité des public (chorale) la créativité, le travail en groupe réduit pour atteindre un objectif commun, la capacité d’écoute et de concentration pour soi et avec les autres et la prise en compte des différences sont autant d’aspects travaillés pour ce projet.
* Que ce soit pour la chorale ou l’orchestre, ce nouveau projet artistique est peut être encore plus tourné que les précédents sur le rapport entre soi et les autres, de l’aller-retour entre l’individuel et le collectif avec la nécessité primordiale de faire groupe, d’être en cohésion.
*Un autre aspect est encore plus important que sur les précédents projets : la régularité de la participation puisqu’un groupe de musique ne peut par définition exister que si tous ses membres sont présents.

Le groupe « Foudre Rockeur »
Encadré par le musicien Arnaud Marcaille, les résidants de l’ADAPEI vont constituer un groupe de rock. La plupart pratiquent déjà la musique (batterie, guitare) et d’autres débuteront sur un instrument qu’ils découvriront. Les séances débutent très en amont de la finalisation au mois de décembre 2016 avec les résidants du Foyer de Widranges.

La chorale en partage
La chorale est un outil privilégié de communication, de mixité et de lien social. L’objectif est de rassembler les résidants de l’ADAPEI autour d’un projet fédérateur : faire de la musique ensemble et de permettre aux élèves de découvrir et de se découvrir. Vu D’un Oeuf a souhaité faire une proposition originale dans ce sens. D’une part en proposant une chorale avec un répertoire axé sur les « classiques » du rock et du hard-rock. Et en provoquant une rencontre avec une classe de CE2-CM1 du groupe scolaire Porte de France de Verdun ayant travaillé sur le même répertoire pour un concert final. L’originalité du projet est donc double sur le plan humain : une mixité et une proposition de partage. C’est la chanteuse Guylaine Cosseron qui assurera la coordination de la chorale ainsi que la direction de la voix au sein du groupe Foudre Rockeur.

La restitution en partage
Concert lors de la troisième édition du Festival « Inglorious à Verdun » (09 juin 2017). C’est un festival de toutes les rencontres organisé par le Pôle hébergement de l’ADAPEI de la Meuse. Le foyer cherche depuis toujours à rassembler les résidants et l’ensemble de la population autour d’un événement convivial. Les enfants volontaires pour participer hors temps scolaire et l’équipe des résidants se produiront lors de cette troisième édition du festival. Le groupe se produira également lors de la 24° édition du festival Densités organisée à Fresnes en Woëvre par Vu D’un Oeuf.

Répertoire et outils pédagogiques
La voix est une des parties du corps les plus sollicitées pour tout un chacun. Pour chanter, chacun a besoin : d’être décontracté, de se relaxer, d’avoir le corps en éveil, de se connecter avec des sensations auxquelles il ne prête pas attention en temps normal. Avec les outils venant du jazz vocal et de l’improvisation libre il s’agira donc ici de découvrir progressivement sa voix pour la maîtriser avec ses possibilités multiples et d’être à l’écoute de soi-même et des autres. Et pour vivre ensemble une expérience à la fois ludique et sérieusement réalisée.
Du côté du répertoire c’est le musicien Arnaud Marcaille qui travaillera à la recherche d’un ensemble de chansons rock ou hard-rock. Il procédera également à la création d’arrangements polyphoniques adaptés à la chorale. Quelques idées du répertoire : AC/DC, Metallica, Pink Floyd, The Clash, Deep Purple…


Expression corporelle et subjectivité
Ateliers trimestriels au Centre Hospitalier de Verdun-Saint-Mihiel et au Centre de détention de Montmédy (Dispositif Culture à l’hôpital)

« Danser, c’est rendre son mouvement porteur de sens, d’intentionnalité et d’émotion pour un spectateur, que l’on soit seul ou à plusieurs. C’est une suite de mouvements, postures et actes choisis, dirigés ou improvisés. La danse est une quête en soi, elle en appelle à ce qui est vu, montré, dévoilé, suggéré… or pour notre projet, ce n’est pas l’aspect « démonstration » ou d’être regardé qui est recherché. Pour beaucoup la danse en appelle à ce qui est senti et mis en mouvement ou non dans le corps et dans l’interaction des corps entre danseurs et avec le lieu. »

Mouvement, sensations, respect, expériences, Body Mind Centering (BMC), recherche, compréhension du corps et du mouvement, créativité et subjectivité tels sont les bases de la pratique de la chorégraphe Emilie Borgo qui propose aux patients d’entrer dans le mouvement. L’objectif du projet n’est pas de danser devant un public spectateur mais d’offrir un temps de pratique du mouvement dans le respect des limites psychiques et physiques des personnes, avec des temps réservés à la restitution d’expérience sous forme anonyme de dessin, peinture, ou de textes écrits, voire de photos.

DSC_0179 - copie


CHRONIQUES MARAICHÈRES
Avec l’adapei de la Meuse et l’ESAT de Mont-Villers 2014-2015

Après avoir vécu de nombreuses créations (l’an passé, le Jardin des délices, ou encore en 2011 « 14h-10 » un spectacle danse-musique), une vingtaine de personnes, venues de Fresnes et de Verdun se retrouvent pour deux années autour de la marionnette et de la danse. La danseuse Céline Larrère, et la plasticienne Marie Bouchacourt proposent un travail autour des légumes et des racines : un hommage à ces personnes qui pour beaucoup d’entre elles travail à l’ESAT de Mont-Villers. Balades légumières et autres divagations autour des racines et du sous-sol… Ou comment jouer/se jouer du jardin en jouant, créant, dansant.

IMG_20140815_115356 IMG_20140816_171204 Maraichers


QUATORZE HEURE MOINS DIX – 2011

L’ADAPEI de la Meuse et Vu D’un Oeuf travaillent ensemble depuis 2006 autour de projets, stages et rencontres destinées aux personnes handicapées.
Pour fêter dignement les 50 ans de cette institution et les dix huit printemps de Densités, l’idée est venue de monter un spectacle.
« 14h-10 » est né !
Il s’agit d’un spectacle Danse-Musique avec le support de deux artistes : la chorégraphe Nathalie Chazeau et le musicien Jean-Philippe Gross.
Réunissant 12 personnes sur le plateau il a pour ambition de mettre en scène et bien sur en jeux…
Le festival Festival Densités 2011 a accueilli la première présentation de ce spectacle extra-ordinaire à 14h-10 bien sur !

14-10 14h-10

Article de presse : L’Est Républicain


« DIRE…RESSENTIR…DONNER » – 2011
Un temps avec les personnes âgées

Deux artistes, un compositeur-preneur de son, Thomas Charmetant et un danseuse chorégraphe, Emilie Borgo ont vécu dix jours au foyer résidence et à l’hôpital de Hannonville-sous-les-Côtes.

Ils ont pris le temps de rencontrer des résidents, partager des moments de quotidien avec eux et proposeront des moments de pratique, danse et bien être. Autour du thème
« Ce que je veux te dire … Ce que je veux te donner… l’invention d’un langage artistique s’inventera en temps réel.
Calendrier de l’action :
Du 06 au 11 septembre 2011
Du 05 au 11 octobre 2011

Une présentation publique a eu lieu le mardi 11 octobre 2011 au foyer-logement de Hannonville-sous-les-Côtes

Article de presse: L’Est Républicain


LES DIMANCHES DE WIDRANGES – 2007

L’atelier mis en place pour les personnes handicapées a été mis en place depuis janvier 2008 et ouvert aux résidents des Foyers d’hébergement de Fresnes-en-Woëvre et de Verdun.

L’origine du projet : Danse et voix dans la nature en 2007
Faire tomber des barrières entre deux univers qui s’ignoraient, les adolescents et les personnes handicapées, par la danse et la voix, avec la dimension de découverte de la nature tel était l’ambition de “Danses et voix dans la nature”. Ce projet d’ouverture et d’intégration a duré toute l’année 2007 grâce à un travail en réseau mené de l’association par la MSA (dans le cadre du plan « la MSA avec les personnes handicapées » et le programme « la MSA avec les jeunes ») en collaboration avec l’association culturelle Vu d’un Oeuf, le centre permanent d’initiative pour l’environnement de Bonzée en Woëvre et le foyer d’hébergement de Widranges. Une exposition retraçant l’atelier a également été montée.

Le déroulement de l’atelier.
Fixé à six journées par an, l’atelier est un point de rencontre de pratiques avec de nombreux artistes : musiciens, de danseurs ou encore de photographes. Ces ateliers se sont déroulés dans un esprit de plaisir et de travail absolument extraordinaire.

Publicités